Page d'accueil Condé s/Noireau

 

 

EXPOSITIONS 2008 - 2009

LES SUEDOISES DU CALVADOS

Copyright Carol Pitrou © 1998-2010

Tous droits réservés.
Reproduction interdite sans autorisation.

(Articles L 122-4, L 335-1 à 3 et L 211-3
du Code de la Propriété Intellectuelle)

Contact
Pressbook

 


QUARTIER ST PAUL CAEN
Juin et novembre 2008


Exposition :
"Les maisons et crèches suédoises du Calvados & autres maisons étrangère de la reconstruction" - Juin 2008. Quartier St Paul, Caen

Exposition du 5 novembre 2008 : "Les Suédoises du Calvados"
© CP-JM - Eglise St Paul Caen

 

MEDIATHEQUE DE LISIEUX
novembre 2008

Une conférence pour les 60 ans des maisons Suédoises
28 novembre 2008 Espace Victor Hugo, Lisieux

Invités par la Société historique de Lisieux, Carol Pitrou et Jacques Munerel, couple habitant une maison Suédoise de Colombelles et passionné par la belle histoire de ces maisons ont présenté et commenté vendredi soir à l’Espace Victor Hugo, leur
diaporama retraçant l’origine et l’évolution de ces 200 maisons, dont 60 à Lisieux, offertes par la Suède au département du Calvados afin de contribuer au relogement des personnes sinistrées par les bombardements de 1944.

Outre ces maisons, la Suède, pays neutre pendant le conflit, offrit également quatre crèches : deux à Caen, une à Colombelles et une à Condé-sur-Noireau, ville qui bénéficia aussi du don d’un temple protestant. Préconstruites en Suède, toutes ces constructions furent expédiées par bateau au port de Caen et acheminées ensuite par le train aux villes bénéficiaires.

Les premiers habitants s’y installèrent à partir de fin 1947. C’était pour eux un bonheur de se voir attribuer ces maisons bénéficiant du grand confort des pays nordiques, chauffage central, sanitaire, mobilier, etc.… alors qu’elles venaient de perdre tous leurs biens par les bombardements de 1944 et avaient ensuite connu,
comme toutes les familles sinistrées de l’époque, des conditions très précaires de logement, regroupées soit dans leurs familles, ou chez des amis puis dans les premiers baraquements rudimentaires.

Une soixantaine de personnes suivirent avec beaucoup d’intérêt l’évocation de cet épisode de la Reconstruction dans le département et plusieurs Lexoviens évoquèrent avec émotion leurs souvenirs d’enfance : les premières bombes lâchées
dans le ciel de Lisieux en juin 1944, le chaos de la ville, le relogement dans les baraquements du plateau Saint Jacques relaté par Claude Lemaitre, et l’abbé Liout évoqua son arrivée avec ses parents dans une des maisons Suédoises de Lisieux tout
en insistant sur l’immense amélioration des conditions de vie que connurent les familles sélectionnées pour habiter les Suédoises, maisons bénéficiant de tous les équipements qu’aucune de nos maisons ne connaissaient alors. Puis il rappela toute la reconnaissance que notre département doit à la Suède pour cette aide salutaire.

Carol Pitrou et Jacques Munerel procédèrent ensuite à la dédicace de leur livre Les Suédoises du Calvados",, édité pour l’Association des locataires des Suédoises de Colombelles, en 1998 pour le cinquantenaire des maisons Suédoises.

Daniel DESHAYES
Président de la Société Historique de Lisieux

 




 

MEDIATHEQUE DE CONDE SUR NOIREAU

septembre-octobre 2009

Page d'accueil Condé s/Noireau