Condé s/Noireau

CAEN, QUARTIER SAINT-PAUL : UN QUARTIER COSMOPOLITE

Des maisons suédoises,
finlandaises, américaines
et françaises

Une crèche suédoise

Copyright Carol Pitrou © 1998-2010
Contact

Extraits d'expositions et conférences.
Texte & photos Carol Pitrou - Jacques Munerel.
Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.
(Articles L 122-4, L 335-1 à 3 et L 211-3 du Code de la Propriété Intellectuelle)

 

 

ASSOCIATION VILLAGE SAINT PAUL

VISITE A PIED DU QUARTIER ST PAUL

Contact



Quartier St Paul : baraquement américain (1946)


Quartier St Paul : baraquemlent américain (1998)


Caen, Quartier St paul : maison "Stran Steel"


Caen, Quartier St Paul : maison finlandaise


Caen, Quartier St Paul :
l'église St Paul et les maisons "françaises"

UN PEU D'HISTOIRE...

Avant guerre, le plan d'occupation des sols de la ville de Caen prévoyait l'implantation de nouveaux quartiers vers le chemin d'Authie, qui deviendra petit à petit une rue, puis un quartier de 3 000 âmes...

En 1945-46, la reconstruction piétine... Pour faire face au problème crucial du relogement des familles sinistrées, les services du MRU prennent la décision de faire du provisoire en dur avec les matériaux de déblaiement...

Toutefois, le véritable effort en matière de constructions provisoires (voire définitives) provient de l'étranger, et c'est dans ce nouveau quartier de Caen, très cosmopolite, que la Cité Suédoise, comprenant soixante maisons, fut bâtie.
Le Quartier d'Authie, "quartier chéri du MRU", fut convoité par nombre de Caennais encore à la rue. Outre les "Suédoises", on y édifia des baraquements provisoires américains avec ossature en béton (600, nommés la Cité du Pot d'Etain), des maisons d'Etat américaines type " Stran-Steel " (26 maisons jumelées), baptisées mécano (leur ossature métallique était montée en 4 jours !) des " Finlandaises ", constructions en bois, (initialement au nombre de 16, mais 6 d'entre elles furent "supprimées" et c'est la Crèche Jaune que l'on construisit à l'emplacement prévu pour ces maisons).
Enfin, des "maisons françaises", bâties avec des pierres récupérées dans le déblaiement des ruines de Caen. Ces dernières ont d'ailleurs souvent été confondues avec des "Finlandaises" ou des "Suédoises". Parmi toutes ces nouvelles constructions étrangères sur le sol normand, seules les maisons suédoises firent l'objet d'un don. Les "Finlandaises" et les "Stran Steel" étaient des maisons d'Etat, achetées par le MRU et revendues par la suite, alors que les "Suédoises" sont aujourd'hui encore des
logements locatifs...
Dans un article paru en 1984, J. P. Travadon se souvient :"En juillet 1948, de retour d'un séjour à la campagne, on me conduisit dans une superbe maison située dans le nouveau quartier St Paul... Qu'elle était belle, cette maison suédoise, avec ses volets verts, son bois peint en clair et son toit si grand : un palais !..."

Les rues : la rue principale du quartier, qui devint le quartier St Paul avec l'église du même nom, où était également implantée la Crèche Jaune, fut, après un premier projet de "rue du Comte Bernadotte", en hommage à la Suède, baptisée rue de Stockholm... La rue des Champs St Michel, qui traverse la cité des "Stran-Steel", tira son nom de la delle sur laquelle ces maisons avaient été édifiées. La rue du Moulin à Vent provient également du nom d'une delle, tandis que la rue du Val Fleury rappelait le lotissement cotoyant les "Mazurettes" et la rue bordant les "Finlandaises" devenait la rue de Finlande...

 

 


Condé s/Noireau

 




Haut de Page